Thierry BENOIT au Comice Agricole à la Chapelle-Saint-Aubert

panneau la chapelle saint aubert
02JUIL2016
Ce samedi 2 juillet, la commune de La Chapelle-Saint-Aubert accueillait le comice agricole. Cet événement, toujours apprécié de tous, a réunit sur le site de « Morihan » les éleveurs et tous les acteurs de la filière agricole et agroalimentaire, dans un cadre agréable et convivial.



 

La Bretagne sait ce qu'elle doit à ses agriculteurs et à tous les professionnels de la filière. Depuis plus de 50 ans, ces derniers ont su relever avec succès tous les défis de la sécurité alimentaire, de la sécurité sanitaire et de la préservation de l'environnement.

 

Grâce à nos éleveurs, l'Ille-et-Vilaine est devenu le premier département agricole et agroalimentaire de France, avec 7 650 exploitations et plus de 16 000 salariés dans l'industrie agroalimentaire !

 

Bassin d'élevage historiquement reconnu pour la qualité de ses exploitations et la technicité de ses éleveurs, le Pays de Fougères a largement contribué à cette réussite régionale.

 

L'agriculture vit au rythme d'un monde où la globalisation des échanges à l'échelle de la planète nous oblige à comprendre les évolutions et, inévitablement, à nous adapter. Aussi, plusieurs sujets seront au cœur des échanges lors de ce comice agricole et apparaissent au rang de priorité pour l'avenir de la filière :

 

  • La reconnaissance du potentiel de production agricole de la Bretagne (lait, viandes bovines, porcs, veaux, volailles) pour l'autosuffisance alimentaire par la cohabitation de l'agriculture conventionnelle, des circuits courts, le bio et l'agro-industrie, mais aussi pour l'export par une montée en gamme de nos productions. 

 

  • Une politique agricole commune plus ambitieuse par la nécessaire mise en place d'outils de sécurisation des marges et des revenus agricoles mais aussi de régulation des volumes en cas de crise.

 

  • L'agroécologie, par la poursuite des bonnes pratiques mises en œuvre par l'agriculture écologiquement intensive qui permet de faire de la préservation de l'environnement, non une contrainte, mais un atout et une source de création de richesses (protéines végétales, Oméga 3, éco-méthane).

 

Ces mutations exigent, dans le même temps, la poursuite du mouvement de restructuration des outils industriels agroalimentaires auquel le Pays de Fougères doit prendre toute sa place.

 

Avec la puissance publique, notre territoire doit accompagner et encourager les acteurs privés et coopératifs afin de faire de notre région une terre d'excellence agricole et agroalimentaire.

 

Cette première place, nous la devons à nos agriculteurs, comme une juste reconnaissance de leur travail et de leur engagement !

 

Le député remercie le comité d'organisation du comice agricole qui, avec M. Gibert Léonard, a placé cette journée sous le signe de la performance de nos élevages, du respect de la biodiversité et de la lutte contre le changement climatique.

 

 

 


Dernières actualités

Sadex
02JUIL2020

Un taux réduit de TVA aux pièces...

Donner une seconde vie aux pièces automobiles devient un maillon essentiel de l’économie...
En savoir plus...
Cordonnerie
02JUIL2020

Valoriser les savoir-faire

A partir d'un exemple concret et local, j'ai souhaité sensibiliser le Gouvernement pour qu'ils ...
En savoir plus...
Jean LIGER
01JUIL2020

Hommage à Jean LIGER

Cet après-midi, nous avons rendu un dernier hommage à Jean LIGER en l’église de Parcé ....
En savoir plus...

Mon activité en direct

Vidéos

Vidéo
04FEV2020

Vidéo en ligne

Retrouvez facilement l'ensemble de mes interventions en vidéo, dans la rubrique "Actualité de...
En savoir plus...
QAG
30MAI2018

Question au Gouvernement du 30 Mai...

Après huit jours consécutifs de débats sur le projet de loi Agriculture, le député Thierry...
En savoir plus...
Assemblée Nationale - intervention tribune
22MAI2018

PJL Agriculture : Discussion...

Le député Thierry BENOIT est intervenu en séance publique lors de la discussion générale du...
En savoir plus...