Une vision pour le territoire

Une vision pour le territoire
25JAN2012
Thierry Benoit a débattu, hier soir, pendant 1H40 avec le Maire de Fougères qui entend incarner le renouveau de la sixième circonscription d’Ille-et-Vilaine, après avoir présidé durant trois déce...

Thierry Benoit a débattu, hier soir, pendant 1H40 avec le Maire de Fougères qui entend incarner le renouveau de la sixième circonscription d’Ille-et-Vilaine, après avoir présidé durant trois décennies au déclin de la ville de Fougères comme édile. Le député centriste a rappelé le cadre du débat et la tentative d’annulation de son élection cantonale par le bras droit de Louis Feuvrier après sa réélection en mars 2011.

« Ces accusations ont été rejetées par la Commission nationale des comptes de campagnes qui a confirmé mon élection, le 21 novembre dernier » a déclaré le député de Fougères, avant de faire état de l’allocation de 32 000 euros de subventions à des associations de la circonscription depuis cinq ans. Ces coups de pouce ont pris la forme de subventions de 150 à 2000 euros prélevées sur l’Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM) du député, qui reçoit de nombreuses sollicitations chaque année.

Thierry Benoit a évoqué dans la foulée son action à l'Assemblée nationale et la réforme des retraites qui fera l’objet d’un grand débat national en 2013 à l’initiative des parlementaires centristes. Il a rappelé son engagement en faveur de la convergence des différents systèmes de pension et de l’abrogation des régimes particuliers qui portent atteinte à l’égalité républicaine. Le député de Fougères avait été l’un des premiers à solliciter en 2010 l’alignement du régime spécial des députés sur le régime général avec ses collègues Charles de Courson et Philippe Vigier(cf. actualité du 21 octobre 2010).

Le débat a permis d’évoquer les sujets qui fâchent, à commencer par l’attentisme économique de l’exécutif fougerais. Thierry Benoit a dénoncé l’assoupissement de la ville de Fougères et le manque d’ambition de Fougères Communauté, qui a rejeté son projet d’Autopôle, il y a quelques années, d’un revers de main. L’exemple de l’échangeur 29 de l’A84 lui a permis de mettre en évidence les atermoiements de la municipalité de Fougères et ses choix en faveur d’équipements de loisir et de consommation au détriment des installations industrielles.

Il a fallu attendre en effet quelque sept années pour que Fougères Communauté se dote d’un bâtiment blanc destiné à l’accueil des entreprises. Que dire du projet Bioagropolis qui se réduira à un simple transfert d’activités en provenance de Rennes, si les entreprises locales ne se fédèrent pas au sein d’une Nutri-Valley appelée de ses vœux par le député ? Sur toutes ces questions, Thierry Benoit a fait preuve de sa volonté de travailler avec les élus de toute sensibilité politique afin de rendre à Fougères son rôle de ville-centre avec le concours de l’Etat, qui a facilité la naissance de l’arrondissement des Marches de Bretagne.

 


Galerie photos

Ecole
03FEV2020

A la rencontre des élèves

Pour répondre à la sollicitation de Monsieur BUFFERAND, directeur et de Monsieur MONTJARRET,...
En savoir plus...
« Ils font l’Ille-et-Vilaine »
21JAN2020

« Ils font...

Félicitations à Alain CHÉREL qui a reçu, hier soir lors des vœux du Département #35, la...
En savoir plus...
FEVAO2
06DEC2019

La FEVAO est née

Hier, à Roz-sur-Couesnon (35), dans la Baie du Mont Saint-Michel, les 11 filières "AOP viandes...
En savoir plus...

Mon activité en direct

Vidéos

Vidéo
04FEV2020

Vidéo en ligne

Retrouvez facilement l'ensemble de mes interventions en vidéo, dans la rubrique "Actualité de...
En savoir plus...
QAG
30MAI2018

Question au Gouvernement du 30 Mai...

Après huit jours consécutifs de débats sur le projet de loi Agriculture, le député Thierry...
En savoir plus...
Assemblée Nationale - intervention tribune
22MAI2018

PJL Agriculture : Discussion...

Le député Thierry BENOIT est intervenu en séance publique lors de la discussion générale du...
En savoir plus...