La Ferme France n'a pas dit son dernier mot !

TB au Colloque Sciences Po Rennes
03SEP2016
Loin d'être terminée, la crise s'est aggravée depuis plusieurs mois. Pire, elle frappe aujourd'hui l'ensemble des filières : bovine, porcine, laitière et céréalière. En 2016, les pertes pour l'agriculture française, toutes filières confondues, sont estimées entre 4 et 5 milliards d'euros. C'est dire toute l'urgence de la situation !

Notre modèle agricole, qui avait permis à la France de se hisser au rang des premières puissances agricoles mondiales, est aujourd'hui confronté à une triple impasse.

 

  • Une crise conjoncturelle, marquée par une baisse drastique des prix et des revenus agricoles.

 

  • Des relations commerciales déséquilibrées, où les agriculteurs supportent 30% des investissements de modernisation mais ne perçoivent que 8% de la valeur dégagée.

 

  • Enfin, un défaut structurel de compétitivité dans la compétition internationale. En quinze ans, la part de marché de la France dans les exportations agricoles mondiales a diminué de plus d'un tiers, passant de 7% en 2000 à seulement 4,7% en 2014 !

 

Cette situation, aussi critique soit-elle, n'est pas inexorable. Refusant toute fatalité, il est temps de faire de l'agriculture une grande cause nationale ! La solution n'est pas tant dans une accumulation de plans d'urgence, nécessaires mais centrés sur le court terme, mais dans l'adoption de réformes structurelles.

 

Agir, d'abord, pour réformer la PAC et doter l'Union européenne d'un mécanisme assurantiel pour prémunir les producteurs contre les aléas climatiques et économiques.

 

Agir, aussi, pour renforcer notre diplomatie commerciale et trouver de nouveaux débouchés à l'export. Avec 28 millions d'hectares, la France est le pays d'Europe qui dispose de la plus grande surface agricole utile (SAU), 40 % de plus que l'Allemagne. Si la production agricole française atteignait les capacités d'exportation des Pays-Bas, notre chiffre d'affaires ne serait pas de 65 milliards mais de 778 milliards d'euros ! L'enjeu est de miser sur la complémentarité. Permettre à différents types d'agriculture (conventionnelle, circuits courts, biologique, agro-industrie) de coexister harmonieusement afin d'optimiser tous les débouchés possibles !

 

Le rééquilibrage des négociations commerciales est aussi une impérieuse nécessité ! Il n'est pas normal que quelques centrales d'achat de la grande distribution dictent, à elles seules, les règles du jeu. Les producteurs doivent se structurer au sein des associations de producteurs (OP et AOP) et faire entendre leur voix. L'accord obtenu mardi 30 août avec le groupe Lactalis démontre encore la pertinence de cette approche commune.

 

Enfin, alors que la Représentation nationale étudiera bientôt le nouveau projet de loi de finance pour 2017, le Gouvernement doit enfin accepter une refonte de la fiscalité agricole, toujours différée à ce jour ! Baisser drastiquement les charges via une TVA sociale, faciliter les transmissions d'exploitations et simplifier la déduction pour aléas (DPA) pour en faire un véritable outil d'épargne professionnelle.

 

Ringarde l'agriculture ? Assurément pas. Il suffit, pour s'en convaincre, de se rendre au salon de l'Agriculture ou au SPACE et d'y découvrir de formidables innovations (énergies renouvelables, oméga 3, lunettes connectées, drones, colliers de géolocalisation). De la désespérance à l'espoir, il n'y a qu'un pas. Le chemin est difficile mais possible. Non, la Ferme France n'a certainement pas dit son dernier mot !

 


Galerie photos

Ecole
03FEV2020

A la rencontre des élèves

Pour répondre à la sollicitation de Monsieur BUFFERAND, directeur et de Monsieur MONTJARRET,...
En savoir plus...
« Ils font l’Ille-et-Vilaine »
21JAN2020

« Ils font...

Félicitations à Alain CHÉREL qui a reçu, hier soir lors des vœux du Département #35, la...
En savoir plus...
FEVAO2
06DEC2019

La FEVAO est née

Hier, à Roz-sur-Couesnon (35), dans la Baie du Mont Saint-Michel, les 11 filières "AOP viandes...
En savoir plus...

Mon activité en direct

Vidéos

Vidéo
04FEV2020

Vidéo en ligne

Retrouvez facilement l'ensemble de mes interventions en vidéo, dans la rubrique "Actualité de...
En savoir plus...
QAG
30MAI2018

Question au Gouvernement du 30 Mai...

Après huit jours consécutifs de débats sur le projet de loi Agriculture, le député Thierry...
En savoir plus...
Assemblée Nationale - intervention tribune
22MAI2018

PJL Agriculture : Discussion...

Le député Thierry BENOIT est intervenu en séance publique lors de la discussion générale du...
En savoir plus...