Masques pour les professionnels de santé non éligibles

Vétérinaires
05MAI2020
Ce mardi 5 mai, le député Thierry BENOIT a attiré l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur les dispositions particulières pouvant être mises en place concernant la délivrance des masques chirurgicaux et FFP2 aux professionnels de santé non-inscrits dans le dispositif prévu par la Direction générale de la Santé (DGS).

"Selon la doctrine applicable depuis le début de l’épidémie de COVID-19, ces masques sont réservés aux professionnels de santé exerçant en ville. Si les quotas de distribution, par semaine et par personne, ne sont pas modifiés par les nouvelles consignes de la DGS applicables semaine 17, de nouvelles professions peuvent désormais demander en pharmacie des masques du stock d’Etat.

Or, ce n’est pas le cas pour les vétérinaires, ni les orthophonistes par exemple. Le gouvernement ayant considéré l’activité vétérinaire comme essentielle, les établissements de soins vétérinaires n’ont pas été visés par l’arrêté du 14 mars 2020 relatif à la crise sanitaire du COVID-19 et ainsi non concernés par l’obligation de fermeture.

Aussi, à un moment critique pour les hôpitaux en termes de matériels de protection, dans un élan de solidarité, les vétérinaires ont mis gracieusement à leur disposition des masques, blouses, surblouses, gants à usage unique, surchaussures, moyens de réanimation et d’oxygénation notamment aussi pour les EPHAD.

Alors que les besoins en matériels de protection demeurent dans tous les secteurs d’activité, la capacité des praticiens vétérinaires à aider le secteur de la médecine humaine est non seulement maintenant tarie mais les perspectives de réapprovisionnement en ces matériels ne seront rétablies concrètement et durablement qu’à partir d’août-septembre 2020.

Si bien que la mise en œuvre des mesures de biosécurité dans les établissements de soins vétérinaires devient problématique par manque de masques chirurgicaux ou FFP2. Aussi, afin de soutenir cette profession de santé animale chargée d’une mission sanitaire essentielle à la nation, il demande au Gouvernement, si des mesures spécifiques pourraient dès à présent être proposées, telles la mise à disposition des masques chirurgicaux en quantité suffisante par l’intermédiaire des grossistes répartiteurs vétérinaires, ou encore que le périmètre des dotations en masques de l’Etat actuellement réservé aux professionnels de santé, soit élargi à d’autres professions du secteur médical, paramédical et des services à la personne."

 


Galerie photos

Ecole
03FEV2020

A la rencontre des élèves

Pour répondre à la sollicitation de Monsieur BUFFERAND, directeur et de Monsieur MONTJARRET,...
En savoir plus...
« Ils font l’Ille-et-Vilaine »
21JAN2020

« Ils font...

Félicitations à Alain CHÉREL qui a reçu, hier soir lors des vœux du Département #35, la...
En savoir plus...
FEVAO2
06DEC2019

La FEVAO est née

Hier, à Roz-sur-Couesnon (35), dans la Baie du Mont Saint-Michel, les 11 filières "AOP viandes...
En savoir plus...

Mon activité en direct

Vidéos

Vidéo
04FEV2020

Vidéo en ligne

Retrouvez facilement l'ensemble de mes interventions en vidéo, dans la rubrique "Actualité de...
En savoir plus...
QAG
30MAI2018

Question au Gouvernement du 30 Mai...

Après huit jours consécutifs de débats sur le projet de loi Agriculture, le député Thierry...
En savoir plus...
Assemblée Nationale - intervention tribune
22MAI2018

PJL Agriculture : Discussion...

Le député Thierry BENOIT est intervenu en séance publique lors de la discussion générale du...
En savoir plus...